L'autre jour, j'ai entendu à la radio un reportage sur les nouvelles plaques d'immatriculation. (Hélas il ne semble pas être en ligne.) Ce qui m'a scotché ce sont les commentaires des deux journalistes, qui enchaînaient les énormités. L'élément déclencheur du reportage était que, ça y est, on avait, trois mois après la mise en service de la nouvelle numérotation, atteint le premier million de plaques.