Et pourtant il n'a pas fallu longtemps avant que je constate un comportement anormal et gênant, autrement dit un bug. Il se manifeste quand on affiche une page un peu longue, qui nécessite de scroller, c'est-à-dire de faire défiler la page avec l'ascenseur ou la molette de sa souris. Par exemple, la page sur Isaac Newton sur Wikipedia :

Il suffit de descendre un peu dans la page, et c'est d'autant plus patent si on s'amuse à faire des allers-retours : les couleurs se dégradent. Ici les liens passent du bleu standard à une sorte d'aquamarine baveux. Là les beiges virent au rouge… À titre d'exemple un détail de ladite page, avant et après défilement :

Ma première idée a été : ça y est, c'est ma carte graphique qui rend l'âme. En effet, je suis l'heureux détenteur d'un des MacBook Pro avec la carte graphique maudite. (Après coup, je m'aperçois que les symptômes ne sont pas les nôtres, mais bon.) Pour en avoir le cœur net, j'ai fait défiler, au même endroit sur l'écran, des photos, puis un copier-coller de la page de Wikipedia sous TextEdit. Et j'ai constaté que le problème ne se produisait pas. Donc ça semblait bien être la faute de Safari (d'autant que je venais de l'installer).

Je me suis donc tourné vers la Toile, mais je n'ai trouvé aucun résultat pertinent à mes requêtes du style safari 4 couleur. À tout prendre, j'ai suivi la suggestion d'aller voir sur le versant anglophone. Bingo, comme ils disent là-bas. Dans la première discussion proposée dans les forums d'Apple, il est dit que le problème disparaît en réparant les autorisations. Et c'est vrai.

Voilà bien un mystère qui me fascine toujours : pourquoi y a-t-il besoin de réparer ces foutues autorisations ? pourquoi ne sont-elles pas positionnées d'emblée aux bonnes valeurs ? Car enfin, on installe quelque chose avec un programme d'installation fourni par Apple, mais il faut ensuite faire tourner un utilitaire fourni par Apple, utilitaire fourni avant le programme d'installation qui plus est, et qui est capable de savoir quelles permissions les fichiers sur le disque doivent avoir, et apparemment pas le programme d'installation ?

Laissons tomber. Et surtout, puisqu'en première approximation (très grossière approximation, puisqu'entièrement basée sur des recherches Google, pendant moins d'une minute qui plus est) ce billet est le seul endroit du ouaibe francophone où on donne la solution, je m'en vais détailler un peu la marche à suivre, car après tout la signification de réparer les autorisations n'est pas forcément évidente pour tout le monde.

La première étape consiste à lancer le programme Utilitaire de disque, qu'on trouve dans le dossier des utilitaires, lui-même situé dans le dossier des applications :

Une fois ce programme lancé, il faut sélectionner dans la colonne de gauche le disque sur lequel Safari est installé. Chez moi le disque porte son merveilleux nom originel, à savoir Macintosh HD. C'est sur ce nom qu'il faut cliquer, pas sur le nom du disque physique juste au-dessus. Ensuite on clique sur le bouton Réparer les autorisations du disque.

S'affiche alors un message indiquant que La lecture de la base des autorisations peut prendre plusieurs minutes. Je confirme : chez moi il a fallu une dizaine de minutes avant que quelque chose d'autre se passe. Ensuite la réparation des autorisations en elle-même a pris moins d'une minute. Un tas de messages s'affichent, puis un dernier indiquant que c'est terminé. On peut toujours lire les messages, mais je ne vois pas vraiment quoi en faire.

Voilà, c'est terminé : on peut quitter l'Utilitaire de disque. Pas besoin de redémarrer l'ordinateur, évidemment…

À tout hasard, j'avais quitté Safari avant tout cela. Ici normalement deux réactions possibles chez le lecteur. Soit vous vous dites Ah ben c'est malin de dire ça à la fin du billet, moi j'ai déjà lancé la réparation ! Soit vous êtes comme moi du genre à lire tout avant de faire, et vous vous dites Ah ben zut, ça va pas être pratique pour suivre les instructions en temps réel ! Pas de panique : à vue de nez et vu comment un système Unix fonctionne, ça ne doit pas être gênant. Mais même si vous préférez, comme moi, quitter Safari, il suffit de le faire une fois Utilitaire de disque lancé, et à ce stade les instructions ne sont pas bien compliquées à retenir…

En revanche, je ne sais pas dire s'il est nécessaire ou non de relancer Safari pour retrouver un fonctionnement normal.