Au départ

La première vidéo est celle de The Girl Effect, une association qui, pour paraphraser Garr Reynolds, a choisi pour présenter une réalité émouvante, plutôt que des images choc, des effets d'animations de texte. En un sens, le choix a non seulement le mérite de l'originalité, mais il convient mieux à la totalité du propos puisque, une fois la situation problématique exposée (ce qui aurait pu se faire par des images), une dynamique de résolution est proposée, et l'animation vient à point pour soutenir cette dynamique.

On peut voir cette vidéo sur YouTube ou, mieux, aller sur le site de The Girl Effect pour en profiter en plein écran.

Comme il l'avait fait dans d'autres billets (par exemple celui sur le discours d'un syndicaliste soutenant Obama), Reynolds s'attache à discuter la forme pour ne pas montrer qu'il en profite pour faire passer un message de fond. Mais d'une part c'est de bonne guerre dans un monde si policé. D'autre part, on ne va tout de même pas lui reprocher de choisir des exemples intelligents (et auxquels on adhère) pour illustrer ses propos !

En déroulant la bobine

En lisant les commentaires, puis en vaquant de droite et de gauche, voici quelques vidéos que j'ai bien aimées. (Je vous laisse explorer par vous-même pour courir la chance, comme disent les Québecois, d'en trouver d'autres...)

  • Une pub pour un antalgique, qui a paraît-il déclenché une polémique, ce qu'on peut bien imaginer. Et aussi, une parodie assez bien sentie.
  • Une animation un peu effet pour l'effet, mais tout de même sympa, sur la typographie.
  • Quelques variations sur des dialogues de films : Ocean's Eleven, Pulp Fiction.
  • Un clin d'œil pour ceux qui se souviennent de Rain Man.

Et aussi

Deux-trois autres vidéos encore, pas croisées hier, mais qui m'ont bien plues :

  • En prolongement du sketch Qui joue sur la première base ?, celui-ci sur une division truquée... où l'on découvre au passage que les américains ne posent pas les divisions comme nous.
  • Une autre vidéo marrante qui montre qu'il vaut mieux ne pas rester trop tard au bureau.
  • Enfin, une vidéo potache pour informaticiens, qui imagine la Matrice tournant sur Windows...