Le problème

Vous avez un ordinateur portable, et vous êtes amené-e à vous déplacer chez des amis, des clients, etc. Lors de ces déplacements vous vous connectez à leur réseau Wifi, pour naviguer sur la Toile, lire votre courrier, etc. Naturellement, vous aurez aussi besoin d'envoyer des mails.

Pour relever ses mails, il faut indiquer au logiciel de messagerie (Thunderbird dans notre exemple) le nom du serveur de courrier POP ou IMAP : ça sera imap.nerim.net, pop.mail.yahoo.fr, etc. On indique en outre ses identifiants et le logiciel se débrouille avec le serveur. Dans le jargon, on parle de courrier entrant, en anglais incoming mail.

Pour envoyer des mails, on n'utilise pas POP ou IMAP, on utilise SMTP, pour se connecter à un serveur de courrier sortant (outgoing mail). Et face à la menace du spam et autres pirateries, les fournisseurs qui offrent des serveurs de courrier sortant sont souvent tatillons. Il ne suffit pas (ce n'est souvent même pas nécessaire) de fournir un identifiant et un mot de passe. Parfois, c'est sur l'adresse e-mail de l'expéditeur que se fait le filtre : on ne peut envoyer un mail par smtp.laposte.net que si l'expéditeur du mail a une adresse en @laposte.net. Généralement, il est nécessaire pour utiliser le serveur SMTP d'un fournisseur d'accès à Internet, d'être sur une ligne ADSL fournie par ce FAI. Par exemple, on ne peut envoyer du mail par smtp.free.fr que quand on est branché sur une ligne Free.

Quand on est chez soi, on a réglé la question une fois pour toutes : on utilise le serveur SMTP de son FAI et puis voilà. Quand on se déplace, on tombe fatalement chez quelqu'un qui n'utilise pas le même FAI que soi et on n'arrive plus à envoyer de courrier.

La solution

La solution consiste à indiquer à son logiciel de messagerie quel serveur SMTP utiliser. (Pour connaître son nom, on demande à son hôte ou on va voir sur cette liste.) La façon de faire dépendra évidemment du logiciel utilisé.

Dans Thunderbird, on recense les serveurs de courriers sortant à la fin de la liste des comptes, comme on le voit sur la capture d'écran ci-dessous (en anglais, désolé).

Un petit truc en passant : quand on ouvre cette fenêtre, la colonne de gauche affiche tous les comptes, avec le détail des options de chaque compte (dans la capture d'écran ci-dessus j'avais contracté ces détails). Du coup, il faut toujours scroller jusqu'en bas de cette colonne pour accéder aux serveurs de courrier sortant. Le truc est : on peut taper sur la touche Fin, ça scrolle direct jusqu'en bas.

Dans cette liste, on ajoutera le serveur SMTP de l'ami de chez qui on est en train d'essayer d'envoyer du mail. Puis on en fera le serveur sortant par défaut. Comme on aura pris soin, pour chacun des comptes mail, de régler (voir capture ci-dessous) le serveur de courrier sortant du compte à Utiliser le serveur par défaut, le changement de serveur par défaut suffira pour régler le serveur SMTP de tous les comptes.

Et l'extension, là-dedans ?

En effet, la solution ci-dessus résout le problème. Mais nonobstant le truc de la touche Fin, la manip est un peu fastidieuse, notamment si vous changez d'environnement de travail plusieurs fois par semaine, voire par jour. (Dans les cas extrêmes, il y a aussi la solution d'avoir son serveur SMTP perso, comme le fournissent généralement les hébergeurs payants.)

C'est là que l'extension SMTPServer est pratique, en ce qu'elle permet d'ajouter un bouton dans la barre d'outils, qui fournit un raccourci bienvenu.

Un dernier truc : ce bouton peut également être inséré dans la barre d'outils de la fenêtre de composition de message. Ce qui est finalement l'endroit où on en a le plus souvent besoin !