Puis je suis tombé sur un vieux comparatif SVM Mac qui, s'il datait un peu et surtout n'était pas des plus exhaustifs, m'a rappelé une évidence : les écrans faits par des constructeurs d'écrans valent la peine qu'on les envisage. En l'occurrence, j'ai appris que celui d'Apple est essentiellement une dalle LG avec l'habillage Apple. Et dans le prix, le design Apple représente une bonne moitié... Ce qui fait qu'après avoir consulté le comparatif et les explications des Numériques, j'ai tout simplement choisi l'écran consensuel : le Iiyama ProLite B2403WS.

Là où ça devient rigolo, c'est la livraison. Après un rapide tour des vendeurs (merci Kelkoo, une spin-off de l'Inria), j'ai acheté mon écran chez Rue du Commerce. Pas de problème. Je souris en lisant dans leur mail de confirmation : Attention : pour des raisons de sécurité, nos colis sont expédiés sous le nom de PHYTANOA.  Pourquoi pas après tout : la marchandise généralement achetée chez Rue du Commerce peut faire l'objet de convoitises, et le nom du site peut attirer l'œil de voleurs. (Reste à changer de nom régulièrement, entre autres...)

Hier je me rends dans le point relais Kiala (société fondée par Denis Payre et Marc Fourier, co-fondateurs respectifs de Business Objects et ILOG, deux autres spin-offs de l'Inria) pour prendre livraison du colis anonyme (chhhuuut !). Pendant que la sympathique patronne de l'Atelier du Trèfle explore les colis qu'elle a reçus, mon œil tombe sur un gros carton qui annonce "ProLite B2403WS" ! Eh oui : Rue du Commerce avait pris soin de livrer masqué, mais l'écran était transporté dans le carton du constructeur, qui ne se privait pas pour égrener les atouts de son produit : écran plat, interface comme ci, hauts-parleurs comme ça, etc. !